Pourquoi Les Baptistes N’Observent-Ils Pas Le Carême?

Il y a quelques jours, j’ai rappelé à mes amis Facebook que Noël commence réellement le 25 décembre et dure jusqu’à la Fête de l’Épiphanie (6 janvier). Cela a incité un de mes amis à demander pourquoi les baptistes n’observent pas le mercredi des Cendres et le Carême. Voici quelques raisons qui vous viennent à l’esprit, n’hésitez pas à en ajouter si vous pensez aux autres.

Tout d’abord, il convient de noter que de nombreuses églises baptistes se tiennent en accord avec le calendrier chrétien et encouragent leur congrégation à reconnaître l’importance du Carême. Il semble que j’ai remarqué plus d’églises baptistes engagées dans l’observance de l’Avent, mais ignorent alors beaucoup, sinon tout, du calendrier jusqu’à la saison de l’Avent suivante. Mon intuition est que la plupart des baptistes de ce camp ne reconnaissent pas la saison de l’Avent séparée de Noël et n’y pensent pas par la suite en termes d’autres saisons, comme l’Épiphanie ou le Carême. Néanmoins, célébrer l’Avent est un excellent point de départ.

Deuxièmement, les baptistes ont encore un souci, peut-être même un souci subconscient, d’être trop catholiques. J’ai déjà écrit à ce sujet en ce qui concerne la déclaration de Jésus sur le « rocher » de l’Église et de l’apôtre Pierre. La fameuse « Affaire des Saucisses » était un événement de la Réforme suisse au 16ème siècle où les réformateurs, en particulier Ulrich Zwingli, ont donné la permission et même exhorté les chrétiens à manger des saucisses pendant le Carême parce que « Les chrétiens sont libres de jeûner ou libres de ne pas jeûner… » C’était, en partie, contre l’Église catholique romaine et en soutien à l’une des 5 Solas de la Réforme – Sola Scriptura (l’Écriture seule). Les baptistes sont vraiment, vraiment, vraiment préoccupés par le fait que les choses deviennent répétitives et par la suite dénuées de sens. Évoquez la possibilité d’observer la Cène du Seigneur tous les dimanches dans une église baptiste et le premier ou le deuxième argument contre le concept sera: « cela perdra son sens si nous faisons cela. »Ils ont peut-être raison. Cependant, il est ironique de découvrir dans les églises baptistes beaucoup de choses aussi répétitives et cohérentes, comme l’ordre du culte.

Deuxièmement, les Baptistes se rallient généralement à la notion de « pas de credo, mais la Bible », construisant un autre concept de Réforme, le Principe régulateur. Étant donné que l’ordre de préparer, de jeûner et d’observer les 40 jours précédant Pâques n’est pas explicitement prescrit dans la Bible, les baptistes croient généralement que nous devrions éviter de le faire. Cela va un peu trop loin. Si nous suivions cet argument de manière cohérente, nous cesserions également d’observer Noël, car toute sorte de culte ecclésiastique et d’observation de la naissance de Jésus n’est jamais explicitement commandée dans les Écritures. Prêt à le faire? Je pense que non.

Troisièmement, certains baptistes croient que l’observance du Carême n’est pas seulement absente des commandements de la Bible, mais qu’elle est en fait carrément condamnée. Considérez Matthieu 6:16-18:

 » mais quand vous jeûnez, mettez de l’huile sur votre tête et lavez votre visage, afin que votre jeûne ne soit pas vu par les autres, mais par votre Père qui est en secret; et votre Père qui voit en secret vous récompensera. »
Avec l’avènement (pardonnez le jeu de mots) des médias sociaux, il semble que l’annonce mondiale de la grande douleur et du sacrifice de « voici ce que j’ai abandonné pour le Carême » pourrait être un peu trop. Mais encore une fois, je ne suis pas sûr que l’intention des paroles de Jésus entrerait nécessairement en conflit avec un jeûne de Carême. Jésus dit aussi de prier dans un placard, mais la plupart d’entre nous sont très satisfaits de prier dans un service de culte public. Par conséquent, un jeûne qui coïncide avec le Carême, même si d’autres savent que vous participez, ne contredit pas l’Écriture.

Je suis béni d’avoir un collègue ouvrier à l’Église baptiste de Graefenburg, le Dr Jay Padgett, qui comprend et apprécie les différentes saisons chrétiennes. Il pense au Carême et à Pâques depuis août. Nous fournirons plusieurs ressources et opportunités à nos gens pour faire des pas vers la croix pendant les 40 jours de Carême. Et je peux vous promettre que le Dr Padgett ne chantera pas l’Alléluia jusqu’au dimanche de la Résurrection!

J’ai peut-être tort, mais je pense que les baptistes arrivent sur le calendrier chrétien, même par petites étapes. C’est une bonne chose.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.